Le mea-culpa de Valls sur le budget de la Culture

La baisse du budget de la Culture au début du quinquennat de François Hollande a été « un signe négatif », a affirmé ce dimanche le Premier ministre. Il a aussi annoncé que que les budgets de la création seront préservés voire augmentés .

A Cannes, le Premier ministre a également affirmé que les budgets de la culture seront préservés, voire augmentés. - SIPA
A Cannes, le Premier ministre a également affirmé que les budgets de la culture seront préservés, voire augmentés. – SIPA

La baisse du budget de la Culture au début du quinquennat de François Hollande a été « une erreur », a déclaré ce dimanche à Cannes le Premier ministre Manuel Valls, dans le cadre d’un colloque consacré aux droits d’auteurs et au numérique.

« Cela a été une erreur au cours des deux premières années du quinquennat de François Hollande de baisser le budget de la Culture. Cela a été un signe négatif », a en effet déclaré Manuel Valls lors de ce colloque intitulé « l’avenir du droit d’auteurs en Europe : culture et marché unique numérique », auquel assistait également Fleur Pellerin, ministre de la Culture.

« Il ne faut jamais donner de mauvais signe quand on parle de culture », a encore souligné le Premier ministre. Pour 2015, le budget de la Culture et de la Communication a été stabilisé après deux ans de baisse: + 0,33% après – 4% en 2013 et – 2% en 2014.

A l’occasion de ce colloque, le Premier ministre a également affirmé que les budgets de la création seront préservés, voire augmentés.

Droit d’auteur

« Désarmer le droit d’auteur, c’est affaiblir l’Europe » a par ailleurs affirmé que la culture et les artistes doivent être au cœur du projet européen.

« Si nous baissons pavillon sur le droit d’auteur, qui ira investir sur la création? Le droit d’auteur est non seulement une nécessaire protection des artistes mais aussi le vecteur de notre identité collective », a-t-il encore dit.

Le droit d’auteur, a-t-il encore insisté, est « aussi un vecteur de compétitivité de notre économie ».

Source : Les Echos


Gérez votre carrière d'intermittent en temps réel avec iPresta !

Basés sur les textes règlementaires, utilisés par les organismes officiels, iPresta gère votre activité d'intermittent (annexes VIII, X, Régime Général), les droits voisins et l'auto entreprise. Calcul proactif de votre allocation, analyses, simulations, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.