Les auto-entrepreneurs doivent s’immatriculer avant le 19 décembre

Les auto-entrepreneurs doivent s'immatriculer avant le 19 décembre

Nous rappelons qu’un décret d’application de la loi Pinel paru en juin dernier oblige les auto-entrepreneurs à s’immatriculer au plus tard le 19 décembre prochain.

Auto-entrepreneurs: obligation d’immatriculation

Si vous êtes auto-entrepreneurs, attention aux délais. Il vous reste moins de 2 mois pour vous immatriculer.

Créé en 2008 (application au 1er janvier 2009) pour permettre la création d’entreprise de très petite taille avec des formalités et une gestion ultra-simplifiées, le statut auto-entrepreneur ne nécessitait pas à l’origine d’être immatriculé au registre du commerce et des sociétés (RCS) ou au répertoire des métiers (RM).

Néanmoins, l’article 27 de la loi relative à l’artisanat, au commerce et aux très petites entreprises, (dite loi Pinel) du 18 juin 2014 a supprimé cette dispense d’immatriculation de l’auto-entrepreneur. au RCS (registre du commerce et des sociétés) ou au RM (répertoire des métiers). La loi Pinel a ainsi imposé l’obligation d’immatriculation à tous les auto-entrepreneurs qui se sont installés depuis le 19 décembre 2014.

Le décret n°2015-731 du 24 juin 2015 a précisé les modalités d’application de cette obligation pour les auto-entrepreneurs installés avant le 19 décembre 2014. Ils doivent obligatoirement s’immatriculer au plus tard le 19 décembre 2015. Dans le cas contraire, ils s’exposent à une amende de 7.500 €.

La demande d’immatriculation doit être présentée au centre de formalités des entreprises compétent ou au greffe du tribunal de commerce.

Nous rappelons, que les auto-entrepreneurs exerçant une profession libérale ne sont pas concernés par l’obligation d’immatriculation. Ces derniers doivent toujours transmettre leur déclaration d’activité à l’URSSAF.

Fusion du statut auto-entrepreneur avec celui de la micro-entreprise

Le 1er janvier 2016 marquera la date d’entrée en vigueur de la fusion entre le régime de l’auto-entrepreneur et de la micro-entreprise sous le terme « micro-entrepreneur ». Le régime micro-social applicable actuellement uniquement aux auto-entrepreneurs (calcul des cotisations en fonction du chiffre d’affaires) sera applicable également au nouveau statut unifié.

Les micro-entrepreneurs et auto-entrepreneurs démarrant leur activité à compter de 2016 auront en outre, l’obligation de déclarer leur activité par la voie électronique, sur Internet.

Source : Legifiscal


Gérez votre carrière d'intermittent en temps réel avec iPresta !

Basés sur les textes règlementaires, utilisés par les organismes officiels, iPresta gère votre activité d'intermittent (annexes VIII, X, Régime Général), les droits voisins et l'auto entreprise. Calcul proactif de votre allocation, analyses, simulations, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.